Les rythmes scolaires

Publié le par être parent tout simplement

Un article paru dans Sciences-humaines.com en avril 2011

 

 

En Europe, la France se distingue avec la journée de classe la plus longue et l’année scolaire la plus courte… Cette organisation du temps scolaire, au centre d’enjeux multiples, est pointée du doigt par les spécialistes des rythmes de l’enfant

 

Des journées trop chargées

« Je ne tiens plus le rythme, je suis épuisée quand je rentre. Avec la fatigue, mes devoirs sont un peu bâclés. Et en cours, c’est pareil, il y a l’après-midi, avec des matières du genre maths, français, anglais, où l’on a du mal à rester concentré. » Ce témoignage d’une élève de troisième n’est qu’un exemple parmi d’autres des nombreuses doléances recueillies sur Internet (1) à l’occasion de la Conférence nationale sur les rythmes scolaires lancée par l’Éducation nationale. Outre les 15 000 messages reçus sur la Toile, de multiples auditions ont été menées par le comité de pilotage, qui vient de rendre son prérapport.

 

Ce sujet n’est pas nouveau : il revient régulièrement sur le devant de la scène, du rapport Debré-Douady de 1962 qui dénonce la fatigue des écoliers jusqu’à celui de la mission parlementaire d’information sur les rythmes scolaires en décembre dernier (2). Depuis les années 1980, le développement des travaux sur la chronobiologie et la chronopsychologie pèse de plus en plus dans le débat. Selon les scientifiques, les rythmes de l’enfant et ceux de l’école française ne sont pas en harmonie. Il est vrai que la France se distingue à tous les niveaux de l’organisation :

 

• La journée des écoliers (de 8 h 30 à 16 h 30) y est la plus longue d’Europe avec 6 heures de cours dans le primaire. Une lourdeur critiquée par l’OCDE (3). Dans le secondaire, des options se greffent à l’enseignement obligatoire. À ce planning s’ajoutent le transport et les devoirs une fois à la maison – officiellement interdits dans le premier degré (4)... Sur le site Internet de la Conférence nationale, nombreux sont les parents qui déplorent les journées à rallonge de leurs enfants. Stéphanie, par exemple, raconte : « Ma fille se lève à 6 h du matin pour prendre le bus à 7 h 15 et le soir arrive à la maison à 18 h. Elle goûte puis se met aux devoirs. Parfois à 21 h, elle n’a pas fini, mais il faut dîner, puis la douche et au lit, il est déjà 22 h 15. Je trouve cela très fatigant pour des jeunes d’à peine 12 ans. »


• La semaine de quatre jours, instaurée en 2008, fait également figure de bizarrerie française. Au total, la durée de la semaine atteint 24 heures en primaire, auxquelles s’ajoutent 2 heures d’aide personnalisée pour les élèves en difficulté (contre 26 heures pour tous auparavant), entre 25 et 28 heures au collège, entre 30 et 40 heures au lycée selon la série et les options.

 

• Autre singularité hexagonale, l’année scolaire s’avère la plus courte des pays de l’OCDE : elle ne compte que 140 jours. Mais elle concentre l’un des plus grands nombres d’heures de classe : entre 864 heures (840 heures si l’on tient compte des jours fériés) et 1 033 heures selon l’âge des élèves, contre 608 heures en Finlande ou 620 heures en Norvège…

 

NOTES

(1) www.rythmes-scolaires.fr
(2) www.assemblee-nationale.fr/13/rap-info/i3028.asp#P971_120902

(3) OCDE, « Regards sur l’éducation 2010. Les indicateurs de l’OCDE ». Disponible sur le site de l'OCDE
(4)
Les devoirs écrits sont officiellement interdits à l’école primaire (circulaire du 23 novembre 1956), mais cette règle est, à la demande des parents, depuis toujours transgressée par les enseignants.

Publié dans EDUCATIF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Bonjour! Je suis tombée par hasard sur ce blog- j'adore! J’ai une question pour les parents : ma plus grande joue au site de jeux éducatifs simply land (que je vous conseille d'ailleurs
www.simply-land.com) et je recherche un site du même genre pour mon petit dernier (encore un peu jeune pour simply land), en connaissez-vous?? Merci d'avance!
Répondre